Le mot du Président

« La liberté, la sécurité et la propriété constituent les droits naturels que l’État doit protéger et garantir. Nous en sommes actuellement très loin. D’une part, la Justice et la Défense ne sont plus ses priorités. D’autre part, l’État ne cesse d’interférer dans notre vie quotidienne, de s’occuper de tout et de rien et parfois de nous dicter ce que nous devons penser…

Je l’ai dit lors d’une réunion à Saint Amand « Les Français sont prêts à se retrousser les manches mais ils en ont assez de se serrer la ceinture ». Vu sous cet angle, les réformes ne doivent pas être présentées comme une punition mais comme une chance.

C’est parce que nous voulons changer le cours des choses que nous nous engageons chez les Républicains.En notre sein cohabitent des sensibilités diverses : gaullistes, libérales, centristes. Quelles que soient nos différences, voir nos divergences, nous sommes tous animés par l’amour de notre Patrie et nous ne pouvons nous résoudre à la voir dépérir par la faute du dirigisme économique et du relativisme moral.

Les mois qui viennent seront à coup sûr décisifs pour l’avenir de la France. Dans le Cher, à notre niveau, il faut redonner à notre électorat le goût de la politique et bâtir faire une fédération engagée, fière des valeurs de Droite. Ce sont les engagements pris devant les adhérents lorsque je me suis présenté à la Présidence.

Je reste à votre disposition pour toutes questions ou suggestions relatives à l’organisation et aux actions de notre parti. Pour ce faire, je vous invite à prendre contact auprès de la permanence de Bourges autant que de besoin (Courriel : lesrepublicains18@free.fr ou tel : 02.48.50.61.61.)

David DALLOIS, Président de la Fédération des Républicains du Cher